Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 1 avril 2012

Super-Sprint: une nouvelle épreuve de biathlon avec ajout d'une 3ème position de tir !

Jamais à court d'idées l'IBU (International Biathlon Union) planche en ce moment sur un format de course inédit qui devrait voir l'introduction d'une nouvelle position de tir en plus des classiques "couché" (prone) et "debout" (standing) : le tir accroupi (crouching).

Partant du postulat que les biathlètes les plus rapides sur les skis sont actuellement particulièrement avantagés (cf. D. Domracheva chez les femmes ou M. Fourcade chez les hommes) par rapport aux meilleurs tireurs qui skient moins vite, l'IBU a décidé de rééquilibrer un peu les choses en imaginant donc le Super-Sprint, un sprint à 3 tirs sur une distance proche du Sprint traditionnel (10 km pour les hommes, 8 km pour les femmes) se déroulant comme suit:

- 2,5 km + tir couché + 2,5 km + tir accroupi + 2,5 km + tir debout + 2,5 km = 10 km H

- 2 km + tir couché + 2 km + tir accroupi + 2 km + tir debout + 2 km = 8 km F

C'est la cible du tir debout (11,5 cm de diamètre) qui sera utilisé pour le nouveau tir accroupi (au moins dans un premier temps, histoire que les biathlètes s'adaptent à cette nouvelle position, ce qui ne se fera pas sans difficulté, comme on s'en doute). En fonction des taux de réussite observés pour ce nouveau tir sur la première saison, il se murmure que l'IBU pourrait alors passer le tir accroupi à la cible de 4,5 cm de diamètre, aïe…

L'introduction de cette course en Coupe du Monde est prévue après les JO de Sotchi, lors de la saison 2014-2015. Le nombre d'épreuves de Super-Sprint inscrites au programme devrait être de 3, alors que celui du sprint devrait baisser à 7 (10 actuellement, donc avec une répartition 7 + 3, le nouveau format n'aura pas d'effet sur le quota des autres épreuves). Sur les 3 Super-Sprint, l'un sera suivi d'une poursuite.
Nul doute qu'une tireuse d'exception comme la Française Marie-Laure Brunet sera à son affaire avec l'enchaînement super-sprint/ poursuite ! ;)

Interrogée à ce propos, la biathlète Marie Dorin-Habert n'a de son côté pas caché son enthousiasme :

"Hein ? Le tir accroupi ? En fait j'ai déjà essayé ! c'est vraiment 'fun' comme position, j'adore, alors le projet de l'IBU, j'adhère ! Considérez moi d'ores-et-déjà comme la groupie du tir accroupi !"

Ernest Westnordsüd

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire